La planification stratégique vise à positionner votre organisation dans son contexte concurrentiel afin de proposer des facteurs distinctifs et des orientations concrètes pour en améliorer la compétitivité. On réalise cette planification pour plusieurs raisons :

  1. Offrir à mes employés clés une vision claire de la route que nous devons prendre pour réussir la croissance de l’entreprise.
  2. Définir les priorités d’action et mobiliser les ressources nécessaires pour l’atteinte de celles-ci.
  3. Résoudre un problème qui touche l’ensemble des départements de l’entreprise.
  4. Déléguer une partie de mes activités afin de m’occuper davantage des aspects cruciaux pour la croissance de mon entreprise.
  5. Remettre en question le modèle d’affaires de l’entreprise.
  6. Préparer ma succession.
  7. Orienter mon comité de gestion pour l’année à venir.

À l’aide des quatre grandes étapes et des questions que vous pourrez vous posez en tant qu’équipe de gestion rendent ce processus simple.Essayer l’exercice !

Nous vous proposons une démarche simplifiée qui respecte le côté pratique et pressé du dirigeant de PME.

La première étape vise à faire un diagnostic de l’entreprise. L’exercice doit demeurer simple. Il permet d’aller chercher les faits sur notre organisation afin de solidifier la prise de décision.  On peut arriver à un diagnostic en se posant les questions suivantes :

  • Où en sommes-nous ?
  • Que savons-nous faire ?
  • Que demande le marché ?
  • Qu’offre la concurrence ?

En fonction des réponses obtenues aux questions à la première étape, on passe à l’élaboration d’une stratégie pour le futur réfléchissant sur nos forces et faiblesses internes ainsi que sur les menaces et opportunités en liens avec notre marché :

  • Quelle est notre position stratégique actuelle ?
  • Quels sont les choix possibles pour demain ?
  • Qu’allons-nous faire demain ?

Suite à ces deux premières étapes, on en arrive aux étapes opérationnelles. Faire un exercice participatif de création d’une vision commune est extrêmement profitable pour la cohésion de l’équipe dirigeante alors la première étape opérationnelle vise à établir une vision à moyen terme :

  • Où voulons-nous être dans 3 ans ?
  • À quoi ressemblera l’entreprise dans 3 ans ?
  • Que faut-il prévoir pour y arriver ?

Finalement, la dernière étape permet de concrétiser les réponses obtenues aux étapes précédentes. Il s’agit maintenant d’établir un plan d’action où il y aura deux types d’objectifs, les objectifs à amélioration et ceux à développement d’affaires:

  • Qui va faire quoi, quand, comment ou avec qui ?
  • Quels sont les objectifs de cette année ?
  • Comment décortiquer ces objectifs en actions concrètes ?
  • Y a-t-il bien un responsable pour chaque action ?
  • Comment contrôler le déroulement en cours d’année ?

Lors de périodes de turbulence et de grands changements, trop peu d’entreprises prennent le recul nécessaire pour élaborer leur plan stratégique. Comme le leadership consiste à organiser un groupe d’individus afin d’atteindre un objectif commun, il revient donc aux leaders de l’organisation d’établir une direction claire et d’implanter une stratégie d’entreprise pertinente pour atteindre les objectifs souhaités.