Guide sur la planification d’un retour au travail – Covid-19

Par Marie-Josée Bernier, CRHA

Que ce soit sur le chantier, au bureau ou au commerce, il faudra graduellement reprendre les activités. Une telle reprise doit être bien préparée afin de faciliter la gestion des différents enjeux qu’elle engendrera. Des mesures de prévention de transmission de la Covid-19 devront être mises en place, au moins jusqu’à l’élaboration d’un vaccin. Certaines mesures adoptées pourraient même devenir des normes à respecter.

Évidemment, le volet psychosocial sera tout aussi important. Certains employés seront inquiets et stressés d’être infectés. D’autres seront heureux de pouvoir enfin sortir et de voir des gens en chair et en os. Chacun aura vécu le confinement à sa façon et selon sa réalité. Il est important de ne pas minimiser les craintes, la peur et l’anxiété vécues, ainsi que tous les autres sentiments reliés à cette crise sans précédent. À travers tout ceci, il faudra redoubler de vigilance comme entrepreneur en s’assurant que nos employés se retrouvent dans un environnement sécuritaire en tout temps et se sentent dans un climat de travail sain.

Les mesures à prendre devant être adaptées à chacun des milieux de travail, ce guide n’est pas un livre de recettes. De plus, les dispositions sanitaires à mettre en place évoluent constamment dans le temps, selon les prérogatives de la Santé publique. Il faut donc rester à l’affût des directives gouvernementales et s’adapter.

Organisation du travail et Santé et sécurité au travail,

Il s’agit ici de bien connaître les risques, de faire l’analyse de leur incidence sur l’organisation du travail et de mettre en place les mesures préventives qui en découleront, en impliquant le plus possible les employés et le syndicat.

De base, il faut assurer une distanciation physique de 2 mètres et s’assurer d’une hygiène des mains et du matériel irréprochable. Voici une liste non exhaustive de mesures et de modifications possibles :

  • Prioriser le télétravail et les réunions virtuelles
  • Prévoir les équipements de protection individuelle (EPI), si recommandé, et expliquer leur bonne utilisation
  • Restreindre la présence de visiteurs sur les lieux de travail au strict nécessaire
  • Tenir un registre des allées et venues des visiteurs adapté à la situation
  • Favoriser le lavage des mains selon les obligations précises émises par la CNESST et la Santé publique, ce qui peut nécessiter l’ajout de stations de lavage des mains aux entrées et sorties, dont il faudra assurer l’approvisionnement.
  • Vérifier quotidiennement l’état de santé de chaque employé qui arrive au travail et en conserver un registre
  • Mettre en quarantaine les employés présentant des symptômes
  • Proscrire le modèle « Flex-office »
  • Ajouter des paravents entre les postes de travail au besoin
  • Déterminer l’utilisation et le partage des aires communes (par exemple, la cafétéria), si elles sont toujours accessibles.
  • Désinfecter plus souvent les outils, objets, bureaux, aires communes et toilettes, avec tenue de registre. L’ajout de personnel d’entretien peut être requis.
  • Proscrire les prêts d’objets et d’outils
  • Se doter d’une politique de prévention des maladies contagieuses
  • Émettre des règles d’hygiène et bien les communiquer avant le retour au travail, les afficher sur les lieux et les rappeler régulièrement

Votre devoir est de vous assurer que vos employés sont en sécurité et qu’ils se sentent en sécurité. De leur côté, ils doivent suivre les règles et vous aviser s’ils ont des symptômes, afin d’assurer la santé et sécurité de tous.

Santé et bien-être, climat de travail

Certains employés seront craintifs à revenir sur les lieux du travail. Un climat de méfiance pourrait s’installer. Il sera important de rappeler les règles de respect, d’être compréhensif et de ne pas juger les craintes de chacun. Un employé ayant eu la maladie ou ayant eu des symptômes similaires sans recevoir de diagnostic officiel devra être bien reçu par ses pairs et par l’employeur (voir la section Pratiques de gestion et communications). D’autres travailleurs pourraient ne pas revenir, faute de service de garde ou d’école pour les enfants. De la souplesse dans la gestion des absences, de la compréhension des réalités de chacun, sans comparaison et sans jugement, seront de mise.

Voici une liste d’idées d’initiatives à prendre pour assurer un climat sain et favoriser la santé psychologique de votre personnel :

  • Rencontres individuelles avec chaque employé, avant et lors du retour, afin de s’informer de leurs sentiments et contraintes face à une reprise du travail en situation de Covid-19
  • Rencontres d’équipes régulières (virtuelles, si possible)
  • Prolongation du télétravail selon la situation personnelle de chacun
  • Rappel des politiques sur le respect et la civilité en milieu de travail
  • Formation pour tous et coaching pour gestionnaires
  • Surveillance des situations pouvant susciter des tensions et des conflits au travail

 Pratiques de gestion et communications

La clé pour un retour bien réussi, c’est de rassurer les travailleurs. Pour ce faire, les gestionnaires doivent se montrer eux-mêmes confiants et bien communiquer leur plan aux employés. Ce plan devra présenter clairement les actions concrètes à mettre en place dans un contexte de Covid-19. Cela signifie d’avoir un discours qui ressemble à ceci : « Si une personne présente des symptômes reliés à la Covid-19, voici les actions qu’il doit entreprendre, voici ce que devra faire son superviseur, voici quelle sera la procédure à suivre pour permettre son retour au travail ». Consulter les employés, les écouter individuellement et en groupe, et être transparent dans les communications sont des exemples de bonnes pratiques à adopter. En voici d’autres :

  • Rencontres individuelles
  • Rencontres d’équipe régulières
  • Communication transparente, ouverture et écoute
  • Consultation et implication des employés et du syndicat
  • Adaptation et souplesse (ex. : dans la gestion des absences, des horaires et de la charge de travail)
  • Rappel des politiques de respect et de civilité
  • Modèle de calme, de confiance, de force, et valorisation du côté humain
  • Information et formation des employés
  • Réévaluation constante et adaptation (est-ce qu’on est « agile »)
  • Coaching et formation aux gestionnaires

Quelques liens utiles pour compléter votre lecture

 Santé et sécurité, organisation du travail : ressources utiles 

CNESST : Guide Covid-19 Chantiers de construction

IRSST : Plan d’action pour la reprise des activités

CCHST : Éclosion de maladies infectieuses et pandémie en milieu de travail

Centre patronal SST : Exemple d’une politique de prévention des maladies infectieuses au travail

Votre association sectorielle paritaire

Votre mutuelle de prévention

Santé et bien-être, climat de travail : ressources utiles 

Ordre des psychologues du Québec : Conseils psychologiques et informations au grand public

Commission de la santé mentale du Canada : L’importance de la santé mentale

Ghislaine Labelle : Santé psychologique, peurs et angoisses durant une période anxiogène telle que la pandémie

Le Groupe Entreprises en santé

Ministère de la santé et des services sociaux : Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus – Covid-19

Pratiques de gestion et communications : ressources utiles 

BDO Canada : Étapes pour vous aider à communiquer efficacement avec vos employés pendant la crise du coronavirus (COVID-19)

AON (en anglais) : Coronavirus Communication Plan