La délégation est rarement quelque chose de facile à faire pour un dirigeant. Par contre, il existe plusieurs bonnes raisons pour pratiquer la délégation. Très souvent, l’entrepreneur qui assume trop de tâches oublie son véritable rôle de dirigeant, qui consiste à faire croître et progresser l’entreprise. C’est donc dire que l’entrepreneur qui délègue augmente la valeur de son entreprise, diminue sa vulnérabilité et arrête de faire des choses qui ne sont pas rentables pour celle-ci.

DÉLÉGUER POUR OPTIMISER SON TEMPS

Il suffit de se poser quelques questions qui aideront à déterminer si l’utilisation de votre temps est juste ou si vous ne l’utilisez pas intelligemment :

  • Combien coûtez-vous de l’heure à votre entreprise ?
  • Qu’est-ce qui rapporte le plus de valeurs à l’entreprise ($) ?
  • Comment votre temps de travail pourrait-il être plus rentable pour l’entreprise ?

Si ce que vous faites ne génère pas de revenus, c’est que vous n’utilisez pas votre temps intelligemment!

QU’EST-CE QUI CAUSE LES ÉCHECS DE LA DÉLÉGATION ?

Plusieurs éléments peuvent être la cause d’une mauvaise délégation. Il ne suffit pas simplement de donner l’ordre pour qu’une délégation efficace soit faite. On peut aussi, par exemple, déléguer à un employé qui ne possède pas les compétences requises, on peut négliger les suivis ou négliger la mise en contexte. Desfois c’est simplement un manque de clarté dans les attentes.

Un entrepreneur qui gère efficacement :

  1. Délègue d’une manière appropriée et durable
  2. Mobilise l’équipe vers sa vision d’affaires
  3. Encadre les actions dans une stratégie claire
  4. Se dote de mécanismes de suivi de performance adaptés
  5. Gère son temps et ses priorités

Il est important pour l’entrepreneur d’adhérer à des valeurs qui favorisent la délégation. Il doit être conscient qu’il est le premier moteur d’innovation au sein de l’entreprise et par le fait même, il doit montrer l’exemple dans tout ce qu’il fait. Il ne faut pas, non plus, oublier que le temps du dirigeant doit être générateur de valeur et que son gage de réussite est de devenir inutile aux opérations quotidiennes de son entreprise. Aussi, il doit être conscient que son principal avantage concurrentiel réside dans ses employés et qu’il est primordial de transférer son ADN d’entreprise.

QU’EST-CE QUE SON ADN D’ENTREPRISE

Dès vos débuts jusqu’à aujourd’hui, votre entreprise a évolué avec vous est est empreinte de vos gestes clés, vos attitudes, vos comportements, vos résultats attendus, votre expertise, votre approche, vos valeurs et votre expérience. Ces éléments composent l’ADN de votre entreprise et cet ADN doit se transmettre si vous voulez poursuivre votre croissance. Elle devient votre base pour mieux déléguer.

TRANSFÉRER SON ADN

Afin de pouvoir transférer son ADN, il faut d’abord définir sa vision de croissance pour ensuite bien évaluer l’ADN. Le processus global regroupe ces 9 étapes :

  1. Définir sa vision de la croissance
  2. Évaluer son ADN d’entreprise (23 compétences ,115 gestes clés )
  3. Dresser un bilan de ses intérêts et compétences
  4. Se faire évaluer par ses employés clés (360)
  5. Choisir ce qui doit être délégué
  6. Évaluer les intérêts et les capacités vos talents internes
  7. Identifier les moyens et les coûts pour transférer une partie de votre ADN
  8. Définir un plan d’action avec votre équipe
  9. Établir les mécanismes de suivi d’apprentissage et de développement de l’autonomie

VOS TALENTS INTERNES DOIVENT ADHÉRER À VOTRE ADN

En conclusion, il est important que vos talents internes adhèrent à votre ADN. Il est crucial d’enrichir leur travail, parler de vos ambitions, clarifier vos attentes et vos stratégies, les impliquer dans la recherche de solutions innovantes,chercher à comprendre leurs connaissances et leurs intérêts fondamentaux et créer des postes qui évoluent et qui leur permettent d’utiliser leur talent.